Questions et réponses

Questions générales sur la réouverture des écoles 2020-2021
1. Les écoles seront-elles entièrement ouvertes à tous les élèves en septembre? Si oui, quand?

Le 8 septembre, toutes les écoles élémentaires et secondaires du Conseil scolaire catholique Nouvelon ouvriront cinq jours par semaine, pour cinq heures d’apprentissage, en plus du dîner et des récréations/pauses.

2. Les parents/tuteurs auront-ils le choix d’envoyer les enfants à l’école? Comment les parents peuvent-ils choisir le mode d’apprentissage (face à face vs à distance)?

Oui. Les parents auront la possibilité de choisir si leurs enfants participent face à face ou à distance. Nous comprenons que chaque famille se présente avec un ensemble unique de circonstances et nous respectons le droit individuel de chaque famille de décider ce qui est le mieux pour son enfant. Nous avons envoyé aux familles un bref sondage par courriel le 11 août 2020.

3. Si je choisis de ne pas envoyer mon enfant à l’école, des possibilités d’apprentissage à distance seront-elles disponibles?

Oui. Le Conseil offrira la prestation d’un programme d’étude élémentaire et secondaire par l’entremise d’un programme d’apprentissage à distance.

4. Que se passe-t-il si nous changeons d’avis à mi-chemin de l’année en ce qui concerne l’apprentissage face à face ou à distance?

Les élèves qui participent à l’apprentissage à distance doivent être soigneusement gérés afin que nous puissions maintenir les lignes directrices de cohortes suggérées par le ministère de l’Éducation. Nous ne serons pas en mesure d’accueillir facilement les élèves qui se déplacent entre l’apprentissage en présentiel et l’apprentissage à distance. L’élève qui change de mode d'apprentissage pourra le faire aux moments suivants :

Élémentaire

  • 9 novembre 2020
  • 8 février 2021

Secondaire – écoles semestrées

  • 9 novembre
  • 8 février 2021

Collège Notre-Dame

  • 30 novembre 2020
  • 8 mars 2021
5. Qu’est-ce qu’une cohorte? Qu’est-ce que la cohorte signifiera pour mon enfant?

La cohorte fait référence à la pratique consistant à réunir les élèves en petit groupe tout au long de leur journée scolaire, avec une exposition limitée à plusieurs enseignants ou à une grande variété d’élèves. En limitant le nombre d’élèves dans une cohorte, ceci facilitera la recherche de contacts potentiels advenant une situation où un élève ou un membre du personnel est atteint du virus COVID-19.

La mise en place de cohortes vise à limiter l’interaction des élèves pour réduire la propagation de virus. Les classes ont donc été organisées en cohortes, de façon à regrouper les élèves appartenant à un même groupe d’âge et à limiter ou éliminer l’interaction entre les classes et les années le plus possible. Ce modèle tient compte du fait qu’une interaction étroite entre les jeunes enfants, notamment à travers des jeux et des relations sociales, est essentielle à leur développement. Un élève est placé dans une cohorte avec ses condisciples ainsi que l’enseignant de classe avec un contact limité avec les enseignants d'autres matières de cours. Au niveau élémentaire, une cohorte d'élèves, c'est-à-dire le nombre d'élèves entrant en contact les uns avec les autres au cours de la journée ne doit pas dépasser 50 et au secondaire, le contact est limité à environ 100 contacts parmi les élèves.

6. Le CSC Nouvelon a-t-il été identifié comme un « conseil désigné »? Qu’est-ce que cela veut dire?

Non. Le CSC Nouvelon n’a pas été désigné par le ministère de l’Éducation comme un conseil désigné. Certains conseils scolaires dans les régions où le nombre de cas de COVID-19 est plus élevé ou qui ont des écoles secondaires de grande taille ont été « désignés » par le ministère de l’Éducation. Cette désignation exige que les écoles secondaires retournent en mode adapté (présentielle à 50%).

7. Puis-je encore inscrire mon enfant à l’école en septembre?

Le CSC Nouvelon accepte les nouvelles inscriptions en ligne. Veuillez consulter notre site web nouvelon.ca.

Nous encourageons les familles à s’inscrire avant le 21 août 2020 afin d’assurer un bon fonctionnement dans les écoles.

8. Qui s’occupera du contenu et de l’évaluation pour l’apprentissage volontaire à la maison et comment allez-vous assurer un enseignement conforme?

Tous les élèves pourront bénéficier d’options d’apprentissage à distance sous forme d’un apprentissage à distance amélioré à plein temps. L’apprentissage à distance volontaire est cinq jours par semaine, sur la base d’une journée d’enseignement de 300 minutes par jour. La prise des présences sera effectuée selon le protocole quotidien de l’école. Tel que l’apprentissage en présentiel, l’apprentissage à distance volontaire repose sur des attentes globales des matières enseignées fournissant à l’élève le matériel didactique nécessaire à son cheminement. Lors de cet enseignement, les élèves bénéficieront d’un apprentissage synchrone comme asynchrone pendant la journée scolaire avec les possibilités de contacts en direct fréquents avec l’enseignant de la matière.

Amélioration de la santé et de la sécurité
9. Quelles mesures de santé et de sécurité renforcées seront mises en place à l’école de mon enfant?

Autoévaluation

Le personnel et les élèves sont tenus de procéder à une autoévaluation tous les jours avant d’aller à l’école. L’autoévaluation des symptômes permettra aux parents et aux membres du personnel d’effectuer un dépistage quotidien avant d’arriver à l’école. Ce lien contient les symptômes de la COVID-19 les plus récents.

Circulation pour faciliter la distanciation physique

Les élèves demeurent dans le même local, dans la mesure du possible, et si des déplacements sont nécessaires, la surveillance et les mesures de sécurité adéquates sont mises en place. Lors de la circulation dans les corridors, les élèves doivent marcher du côté droit du corridor en respectant, si possible, la distanciation physique. Les écoles utiliseront des horaires décalés pour l’arrivée et le départ, les pauses, les récréations, les dîners et les déplacements dans les corridors afin de limiter les contacts.

Affiches

Des affiches seront placées à des endroits stratégiques pour renforcer la distanciation physique, la direction du couloir, l’hygiène des mains, la capacité de la pièce, etc.

Hygiène des mains

Des outils de formation pour les élèves seront présentés sur une base régulière dans toutes les salles de classe. Ces outils feront partie intégrante de l’apprentissage des élèves. Les élèves ainsi que les membres du personnel se laveront ou se désinfecteront les mains en entrant et en sortant de l’édifice et se laveront les mains le plus souvent possibles avec de l’eau tiède savonneuse pendant au moins 15 à 20 secondes. Certains endroits et salles de classe ont un évier qui peut être utilisé pour le lavage des mains.

Si le lavage des mains n’est pas possible, il y aura plusieurs stations avec une solution hydroalcoolique de 60% ou plus sur les lieux scolaires et aux bureaux administratifs.

Masques

Les élèves de la 4e à la 12e année sont tenus de porter un masque non médical ou en tissu à l’intérieur de l’école, dans les couloirs et en salle de classe. Les moments passés à l’extérieur, comme la récréation et les dîners sont des occasions où les élèves ne sont pas tenus de porter leur masque. Un masque en tissu sera fourni à chaque élève;

Les élèves de la maternelle à la 3e année sont encouragés à porter un masque non médical dans les espaces fermés, mais cela n’est pas obligatoire et devient la responsabilité des parents;

Les membres du personnel dans les écoles sont tenus de porter un masque médical jetable. Une visière, en plus du masque médical, sera requise lorsque la distanciation ne peut pas être respectée;

Les enseignants en salle de classe qui se retrouvent à deux mètres (6 pieds) des élèves peuvent enlever leur masque pendant l’enseignement des élèves;

Les membres du personnel dans les bureaux administratifs des écoles sont tenus de porter un masque médical jetable lorsque la distance de deux mètres (6 pieds) ne peut pas être assurée ou lorsque le membre du personnel circule dans l’école;

Les membres du personnel dans les bureaux administratifs du siège social sont tenus de porter un masque médical jetable lorsque la distanciation de 2 mètres (6 pieds) ne peut pas être assurée; lors de la circulation dans les corridors, lors du déplacement aux toilettes et lors du déplacement dans les salles communes (salle à manger, salle de photocopieurs, entrepôts, etc.);

Deux masques médicaux jetables par jour seront mis à la disposition des membres du personnel;

Des visières seront aussi disponibles pour les membres du personnel dans les écoles et les membres de l’équipe EED du Conseil.

Au besoin, des masques dotés de sections transparentes seront fournis.
Des exceptions seront faites pour les élèves et les membres du personnel ayant des problèmes de santé ou des besoins spéciaux qui empêchent le port du masque. Les directions d’école seront responsables des exceptions dans les écoles et les superviseurs seront responsables des membres du personnel des bureaux administratifs.

Distanciation physique

Le Conseil favorise la distanciation physique autant que possible entre les élèves et les membres du personnel. Les mesures de distanciation physique seront renforcées par des adaptations aux horaires d’école, création de cohortes d’élèves, circulation ordonnée et avec des affiches.

Protocoles de nettoyage améliorés

Des protocoles de nettoyage supplémentaires ont été mis en place pour le retour des élèves en présentiel à l’école. Voici les grandes lignes des procédures :

  • Les surfaces fréquemment touchées et les ressources partagées seront nettoyées et désinfectées au moins deux fois par jour (poignées de porte, station d’eau pour remplir les bouteilles, les interrupteurs, les chasses d’eau, les poignées de robinet…);
  • Des produits de nettoyage qui ont à la fois une action nettoyante et désinfectante sont privilégiés;
  • Chaque école est munie d’un pulvérisateur électrostatique désinfectant pour le niveau élevé de nettoyage;
  • Chaque garderie a en place un plan qui suit les consignes du ministère de l’Éducation et du bureau de santé publique. Le plan comprend des protocoles de nettoyage et de désinfection;
  • Les recommandations des bureaux de santé publique concernant le type de désinfectant ainsi que les produits à utiliser seront suivies.
10. Qui s’assurera que les élèves portent leur masque ?

Ce sera un travail d’équipe entre la famille, l’école et les élèves. Un rappel de l’importance d’assurer la protection de tous sera le message clé en plus d’une supervision de la part des membres du personnel et administrative.

11. Quelle formation sera dispensée au personnel?

Le Conseil offrira dès le 1er septembre 2020 et sur une base régulière de la formation portant sur la prévention de la propagation du virus, par exemple l’hygiène des mains, étiquette respiratoire, port des masques, circulation des élèves et des membres du personnel, etc. Le Conseil offrira aussi, au besoin, autres formations variées afin d’appuyer les élèves ainsi que tous les membres du personnel pour la réouverture des écoles pour l’année scolaire 2020-2021.

12. Les visiteurs et fournisseurs de service seront-ils autorisés à rentrer à l’école?

Les visiteurs, tels que les parents et les bénévoles ne sont pas permis dans l’école. Les discussions téléphoniques ou les réunions électroniques sont les moyens de communication privilégiés.

Les fournisseurs de service peuvent accéder les lieux scolaires seulement s’ils sont autorisés par le Service des bâtiments ou autres services au siège social. Si un fournisseur de service est autorisé de se rendre sur les lieux, l’administration doit faire remplir le Formulaire COVID-19 par le fournisseur et le registre papier sur le site scolaire visité doit être signé. Le fournisseur de service doit porter un masque pour la durée de sa visite à l’école et doit maintenir une distanciation physique.

13. Qu'arrive-t-il s'il y a un cas d'éclosion dans l'école de mon enfant? 

En cas d'éclosion, l'école est chargée de :

  • signaler tout cas probable ou confirmé de COVID-19 au BSP local et au ministère de l’Éducation (EDU) par le biais de l’outil de déclaration quotidienne, lorsqu’elles ont connaissance de tels cas;
  • signaler les absences au BSP et à EDU par le biais de l’outil de déclaration quotidienne, selon les directives provinciales et/ou du BSP local. 

Les Bureaux de santé publique locaux sont chargés de :

  • déterminer si l’éclosion dans l’école est avérée gérer l’éclosion en collaboration avec l’école et les autres partenaires concernés;
  • déterminer à quel moment il est possible de déclarer l’éclosion terminée. 

Au nom de la protection de la vie privée, les renseignements fournis aux communautés scolaires ne permettront pas d’identifier l’élève ou le membre du personnel ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage pour la COVID-19.

Élémentaire
14. À quoi ressemblera l’horaire de l’école élémentaire?

Les élèves constateront que l’horaire à l’élémentaire sera très semblable à celle qui existait avant la pandémie. Il y aura des blocs d’enseignement, des pauses nutritionnelles et du temps pour les activités extérieures. L’éventail complet du curriculum au palier élémentaire, y compris le nouveau programme-cadre de mathématiques de la 1re à la 8e année, sera fourni. Il pourra y avoir des modifications aux horaires afin de respecter les lignes directrices de cohorte et de contact de 50 entre élèves. Les directions d’école fourniront plus d’information sur la journée scolaire mise en place avant le premier jour d’école.

15. Y aura-t-il des activités parascolaires, sorties éducatives et collectes de fonds ?

En début d’année scolaire, toutes activités parascolaires, sorties éducatives et collectes de fonds sont suspendues. Ces activités pourront reprendre après une consultation auprès des bureaux de santé publique et autorisation de l’administration du conseil.

16. Que se passe-t-il si mon enfant accuse un retard académique par la fermeture des écoles le printemps dernier ?

L’objectif principal de l’enseignement et de l’évaluation est d’améliorer le niveau de compétence de tous les apprenants pour qu’ils puissent atteindre les exigences globales du curriculum dans l’ensemble des matières, des cours et des années.

Des évaluations destinées à identifier les points forts et les lacunes de l’élève en matière d’apprentissage sont effectuées à des moments clés de l’enseignement afin de veiller à ce qu’ils aient acquis des éléments fondamentaux avant de découvrir de nouveaux contenus. Des évaluations diagnostiques et formatives seront effectuées tout au long de l’année afin d’appuyer les élèves dans leur apprentissage et avant d’effectuer des évaluations sommatives.

17. Que se passe-t-il avec les évaluations de l’OQRE de 3e et 6e année?

Il n’y aura pas d’évaluations de la 3e ou de la 6e année de l’OQRE pour l’année scolaire 2020-2021.

Secondaire
18. À quoi ressemblera l’horaire de l’école secondaire?

Les élèves du secondaire assisteront cinq jours par semaine avec 300 minutes de cours par jour. Au niveau secondaire, une cohorte d’élèves, c’est-à-dire le nombre d’autres élèves avec qui ils entrent en contact au cours de la journée, ne doit pas dépasser 100 élèves.
Les horaires scolaires seront, au besoin, modifiés pour répondre à ces exigences.
Les écoles suivantes maintiendront un horaire de 4 cours par jour :

  • É.s.c. Franco-Ouest
  • É.s.c. Notre-Dame-du-Sault
  • É.s.c. Trillium
  • É.s.c. Jeunesse-Nord
  • É.s.c. St-Joseph Wawa

Les écoles suivantes suivront un horaire de 2 cours par jour sur un cycle de 2 jours, soit période 1 et 3 le Jour 1- A et période 2 et 4 le Jour 1- B :

  • É.s. École du Sacré-Coeur
  • É.s.c. Horizon
  • É.s.c. Champlain

L’école suivante suivra un horaire de 3 cours par jour, soit période 1, 2 et 3 le Jour 1- A et période 4, 5 et 6 le Jour 1- B

  • Collège Notre-Dame
19. Quand les élèves du secondaire passeront-ils leurs examens et les projets de fin de session?

Comme à l’habitude, les examens et les projets de fin de session auront lieu à la fin de chaque étape, soit la fin du semestre ou trimestre.

20. Qu’en est-il des dîners? Les cafétérias seront-elles ouvertes?

La collation et le dîner se prennent à un moment déterminé. La surveillance sera assurée selon les zones et selon un horaire établi par la direction d’école. Les élèves doivent manger dans leur salle de classe, à leur place assignée. Ils doivent apporter un dîner froid à l’école, car l’utilisation des micro-ondes et des autres appareils ménagers n’est pas permise. Il n’y a aucune commande ni distribution de repas chaud ou de breuvage ; aucun partage ou échange de nourriture n’est permis. Une serviette brune sera disponible à l’élève pour couvrir son pupitre puisque les napperons matériels ne sont pas permis.
Au secondaire, les cafétérias dans les écoles secondaires seront fermées jusqu’à avis contraire.

21. Mon enfant pourra-t-il utiliser son casier?

L’utilisation des casiers et des crochets par les élèves est permise. Les élèves peuvent accéder leur casier en respectant les cohortes. Les élèves peuvent changer leurs souliers dès l’arrivée, lors des récréations et au départ.

22. Mon enfant pourra-t-il suivre des cours de musique?

La plupart des attentes globales en matière de musique peuvent être satisfaites sans l’utilisation d’instruments. Une variété d’options de prestation peut être envisagée pour répondre aux attentes globales du programme de musique, qui pourrait inclure un apprentissage à distance complet, un enseignement en personne et un enseignement avec des possibilités de performance créative à faible risque (p. ex., enseignement à l’école dans de plus grands espaces, et restriction des types d’instruments utilisé en groupe) ou l’enseignement en personne et l’instruction sans performance en direct.

23. Comment mon enfant participera-t-il aux cours de santé et d’éducation physique?

Les cours d’éducation physique et santé des écoles élémentaires et des écoles secondaires applicables doivent être assurés à l’extérieur, dans la mesure du possible, pour répondre aux exigences globales des domaines d’étude « Vie active » et « Compétence motrice ». Les gymnases ne doivent être utilisés que lorsque des mesures de maintien de la distance physique peuvent être suivies. La capacité des vestiaires doit être limitée.

Les enseignants doivent planifier des activités physiques dans le respect de la distance physique tout en limitant l’utilisation de matériel partagé. Les équipements partagés seront désinfectés avant la réutilisation.

24. Est-ce qu’il aura des rassemblements scolaires?

Pendant cette période hors de l’ordinaire, des regroupements sont interdits. Il n’aura donc aucun rassemblement au gymnase, à la bibliothèque, à la chapelle ou dans les aires communes. Des rassemblements de membres du personnel ne sont également pas permis.           

Enfance en difficulté
25. Quel soutien apportez-vous pour aider mon enfant à retourner à l’école?

Les élèves qui ont des besoins particuliers auront besoin de soutien pour une transition en douceur vers l’école. La planification, la transition et la facilitation vers le retour à l’école pour les élèves ayant des besoins particuliers seront un travail d’équipe entre l’école, le foyer et les partenaires communautaires. Un retour en toute sécurité reste une priorité au CSC Nouvelon pour tous les élèves incluant les élèves ayant la santé fragile; ceci se fera en consultation avec le bureau de santé publique local et en suivant toutes mesures d’hygiène recommandées.

Transport
26. Quelles seront les modalités de transport pour le retour au mois de septembre ?

Le CSC Nouvelon collabore avec le Consortium de services aux élèves de Sudbury ainsi que le Consortium Algoma Huron-Superior Transportation Services afin d'assurer que les protocoles établis par les bureaux de santé publique et le Ministère de l’Éducation seront respectés lors du transport des élèves.
Les élèves sont encouragés à recourir, dans la mesure du possible, à des formes actives de déplacement (marche et vélo, par exemple) ou au transport privé assuré par leurs parents afin d’atténuer la pression sur la demande en transport.

Puisque le maintien de la distanciation physique n’est pas possible, les élèves de la 4e à la 12e année auront l’obligation de porter un masque non médical dans les véhicules de transport scolaire. Les élèves de la maternelle à la 3e année seront encouragés à porter un masque lors du transport scolaire. Des exceptions seront faites pour les élèves ayant des problèmes de santé ou des besoins spéciaux qui empêchent le port du masque.

Un siège sera attribué à chaque élève et les consortiums seront responsables de tenir un registre avec les noms des élèves ainsi que leur emplacement sur l’autobus. Les élèves habitant sous le même toit seront assis ensemble. Dans la mesure du possible, le siège situé directement derrière le conducteur restera inoccupé afin de maintenir une distanciation physique.

Dans la mesure du possible, les fenêtres doivent être ouvertes pour une meilleure ventilation.

Les conducteurs et les moniteurs d’autobus seront fournis un masque médical jetable et une visière.

Les surfaces fréquemment touchées seront nettoyées au moins deux fois par jour. Du désinfectant hydroalcoolique pour les mains sera disponible dans les véhicules.

Des mesures d’adaptation pour les élèves immunodéprimés, les autres élèves vulnérables sur le plan médical et les élèves ayant des besoins particuliers en matière de transport seront mis en oeuvre.