Cérémonie de mise à l’eau du canot autochtone des élèves de l’école secondaire du Sacré-Cœur

Le 20 mai 2015

Le vendredi 22 mai, à 10 h, des élèves et des membres du personnel de l’école secondaire du Sacré-Cœur (Sudbury) célébreront l’aboutissement de la construction d’un canot d’écorce de 13 pieds avec sa mise à l’eau. Cette activité se déroulera à l’Aire de conservation du lac Laurentien (2309, chemin South Bay à Sudbury). Les représentants des médias sont invités à assister à la cérémonie.

Depuis le mois de février, les élèves de l’école secondaire du Sacré-Cœur profitent d’un contact privilégié avec Marcel Labelle dans son rôle de représentant des communautés Métis et Anishnaabé. Lors de ses fréquents passages dans cette école, Marcel Labelle a partagé son savoir avec les élèves des cours d’études autochtones et de menuiserie. Lors de cette expérience d’apprentissage, les élèves ont découvert l’importance du canot pour les Métis et les Premières Nations.

« Le projet de construction de canot s’inscrit au curriculum du cours d’études autochtones de 11e année à l’école secondaire du Sacré-Cœur, qui est la première école de l’Ontario à offrir ce cours en français au niveau secondaire,» explique Mme Lyse-Anne Papineau, directrice d’éducation au Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario (CSCNO). La construction du canot est un projet qui revêt une grande importance, puisqu’il aura permis aux élèves de découvrir la richesse des traditions et des coutumes des peuples Métis et des Premières Nations.»

Le cours d’études autochtones ayant pour titre « Les questions autochtones d’actualité dans le contexte canadien » traite principalement de grands enjeux auxquels font face les peuples autochtones du Canada et des défis qu’ils sont appelés à relever. Tout en étudiant les questions liées à l’identité et aux relations au sein des communautés autochtones, les élèves ont également analysé le principe de la souveraineté comme l’entendent les peuples autochtones ainsi que les enjeux que soulèvent ces questions. Les élèves ont également étudié des sujets comme la préservation de la langue et les rôles des femmes et des hommes autochtones.

Le CSCNO, dont le programme d’éducation autochtone est l’un des plus proactifs en Ontario, offre cette occasion unique à ses élèves, toujours visant à soutenir davantage les élèves autochtones (Premières Nations, Métis et Inuit) dans la réalisation de leur plein potentiel. La stratégie du CSCNO comprend des initiatives qui appuient l'apprentissage, le rendement, la fierté d’appartenance et l’implication des élèves autochtones.

Le Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario offre une éducation catholique de langue française reconnue pour son excellence. Le CSCNO offre un milieu propice à l’apprentissage et un programme éducatif de qualité, de la petite enfance à l’âge adulte, à quelque 7000 élèves répartis dans un réseau de 27 écoles élémentaires et 10 écoles secondaires.

Info :  

Paul de la Riva
Coordonnateur des communications et du développement communautaire
Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario
(705) 673-5626, poste 294
(705) 677-8195 – cellulaire
paul.delariva@nouvelon.ca