Une élève de Sacré-Cœur emporte le Prix autochtone d’accomplissement de la jeunesse

Le 15 octobre 2013

Mélanie-Rose Frappier,  une élève de 11e année à l’École secondaire du Sacré-Cœur à Sudbury, a été désignée comme l’une des récipiendaires du Prix autochtone d’accomplissement de la jeunesse pour l’année en cours. Cette récompense nationale annuelle offerte par le Conseil national de la jeunesse du Congrès des peuples autochtones reconnaît les réalisations et les contributions des jeunes en tant que modèles accessibles. La cérémonie de remise de prix aura lieu le vendredi 18 octobre à Ottawa.

Hormis ses études, Mélanie-Rose est très active au sein de la communauté où elle joue un rôle de leader et s’efforce à améliorer la vie de ses concitoyens par ses multiples contributions. Intelligente et articulée, elle est très fière de sa culture en tant que Francophone et Métisse. Participante active aux évènements autochtones tels la Journée Louis Riel, le Jour de la Terre et la Journée nationale des Autochtones, Mélanie-Rose a également été une leader importante et représentante du Nord de l’Ontario au sein du Programme des jeunes ambassadeurs du Canada. Cette expérience lui a valu un séjour-échange de trois semaines aux États-Unis.

Cette élève de Sacré-Cœur se dévoue à faire une différence dans sa communauté. Elle a accompli plus de 200 heures de bénévolat au YMCA de Sudbury, où elle a enseigné le squash. Elle joue aussi du piano et chante pour le plus grand bonheur des ainés dans des centres communautaires et des centres d’accueil. De plus, elle a dirigé le projet « C’est cool d’être en santé » au Centre de santé communautaire du Grand Sudbury afin d’éduquer les jeunes quant aux bienfaits de la bonne nutrition et de l’exercice.

« Mélanie-Rose Frappier est une élève engagée qui a choisi de redonner à son école et à sa communauté », déclare la directrice de l’éducation du CSCNO, Mme Lyse-Anne Papineau. « En tant qu’élève qui se démarque sur le plan scolaire à l’École secondaire du Sacré-Cœur, elle est devenue un véritable modèle à imiter pour l’ensemble de nos jeunes par sa promotion active de ses cultures métisse et francophone. Son dévouement à partager ses aptitudes de leadership et son engagement envers le rehaussement de la santé de sa communauté sont de grandes sources d’inspiration ».