Des élèves du CSCNO participent à La Petite Séduction

Le 27 juin 2013

Le mercredi 3 juillet prochain, à 20h, les francophones du Grand Sudbury profiteront d’une visibilité accrue de leur collectivité à l’échelle du pays lors de la diffusion nationale de l’émission La Petite Séduction sur les ondes de Radio-Canada. Les téléspectateurs de cette émission, qui atteignent souvent le million, découvriront l’énergie des citoyens de Sudbury, qui ont offert un accueil remarquable à l’artiste et l’humoriste franco-ontarien Patrick Groulx et à l’animateur Dany Turcotte, lors du tournage à Sudbury, fin mai.

 Des élèves du Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario (CSCNO) ont été appelés à participer à divers blocs de l’émission, ce qui a permis à Patrick Groulx, qui était accompagné de l’animateur Dany Turcotte, de vivre des souvenirs mémorables et de fortes émotions. Le 30 mai, le Collège Notre-Dame (Sudbury) avait l’honneur de servir de lieu de tournage d’un segment de l’émission, qui visait à permettre à l’invité de revivre des moments marquants de sa vie d’élève de secondaire et de profiter d’un réel bain de foule. Grâce aux efforts déployés par les élèves et le personnel du Collège Notre-Dame, Patrick Groulx a participé à une émission de radio étudiante, a eu des échanges avec des élèves engagés et a fait la connaissance du groupe musical Intégration, qui est le lauréat du concours La Brunante 2013.

Alors que certains élèves du CND et de l’É.s. du Sacré-Cœur ont pris la parole lors du tournage, plusieurs autres ont contribué au succès de l’émission à titre de figurants et de musiciens. Des élèves de l’É.s.c. l’Horizon (Val Caron) se verront aussi sur le petit écran grâce à leur participation au tournage de visuels historiques à Terre Dynamique, qui valoriseront l’héritage minier de Sudbury.

« Nos élèves ont adoré les moments vécus avec cet artiste, qui comme eux, a fréquenté une école secondaire catholique franco-ontarienne. Patrick Groulx est sans contredit un modèle accessible qui a livré un message fort pertinent : bien que nous soyons en milieu minoritaire, il est important de vivre et de promouvoir notre culture francophone, » déclare Mme Johanne Chrétien, directrice du Collège Notre-Dame à Sudbury. « Nos élèves ont raison d’être fiers d’avoir participé à la réalisation d’une émission de télévision qui assurera la diffusion du portrait de notre communauté francophone dynamique sur les ondes nationales. »