Stéphane Charbonneau devient directeur adjoint d’imputabilité et d’efficacité au CSCNO

Le 25 avril 2013

M. Marcel Montpellier, président du Conseil scolaire catholique du Nouvel-Ontario (CSCNO), et Mme Lyse-Anne Papineau, directrice de l’éducation au CSCNO, sont fiers d’annoncer la nomination de M. Stéphane Charbonneauau poste de direction adjointe d’imputabilité et d’efficacité. Ayant une expérience riche et variée en enseignement et en administration scolaire, ilassumera ses nouvelles fonctions à compter de la mi-août 2013.

 

Dans son rôle de direction adjointe d’imputabilité et d’efficacité, Stéphane Charbonneau coordonnera la mise en œuvre du cadre d’imputabilité du Conseil comportant plusieurs indicateurs de performance reliés au plan stratégique pluriannuel et la réalisation des priorités systémiques. De concert avec les directions de services, il élaborera et mettra en œuvre le plan d’amélioration annuel du Conseil.

M. Charbonneau a amorcé sa carrière d’enseignement à l’école St-Charles Borromée (St‑Charles) en 1993. Il a eu la chance d’enseigner dans les écoles Saint-Joseph (Espanola), Sainte-Anne (Spanish), Georges Vanier (Elliot Lake) et St-Antoine (Noëlville, avant d’occuper le poste de conseiller pédagogique en mathématiques aux cycles primaire et moyen (2003-2004) et de conseiller pédagogique en apprentissage médiatisé et informatisé (2005-2007). Depuis 2007, il occupe le poste de coordonnateur pédagogique en gestion de l’information pour l’amélioration du rendement des élèves (GIARE).

« M. Charbonneau a cumulé une expertise fort pertinente au sein de nos écoles», déclare M. Marcel Montpellier, président du CSCNO. «Avec 20 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation, Stéphane aura un poste de leadership important et permettra au Conseil de continuer à offrir une éducation catholique de langue française reconnue pour sa qualité et son dynamisme.»

« Stéphane profite d’une grande connaissance des dossiers pédagogiques et a acquis une grande expertise dans la gestion des données reliées à l’enseignement et au rendement des élèves», explique Mme Lyse-Anne Papineau, directrice de l’éducation au CSCNO. «Tout en étant convaincu de l’importance de mesurer et d’analyser plusieurs données et indicateurs de rendement, Stéphane connait le milieu scolaire et est outillé pour identifier des pistes d’amélioration.»